Accueil> Contrats de Location> Blog> Location meublée non professionnelle : régime fiscal du LMNP

Location meublée non professionnelle : régime fiscal du LMNP


Location meublée non professionnelle : régime fiscal du LMNP
Lorsque le bailleur ne remplit pas les conditions imposées pour être un LMP, il est considéré comme un LMNP. C'est-à-dire qu’il loue une Location Meublée Non Professionnelle.
Dans ce cas, le bailleur relève du régime des micro-entreprises. Il va alors bénéficier d’un abattement de 50 %  au barème progressif de l’impôt sur le revenu à hauteur de 50% de son chiffre d’affaires. Le bailleur peut aussi décider de se soumettre au régime réel si ses recettes se situent au-dessus de 32 600 euros par an.
Lorsque le logement n’est pas la résidence principale du bailleur, celui-ci n’est pas tenu de payer la taxe d’habitation. Cela est sans préjudice de son assujettissement à la taxe foncière.Évidemment le bailleur doit s’acquitter de la cotisation foncière des entreprises et de la cotisation sur la valeur ajoutée puisqu’il réalise une activité commerciale.

Préparer un Contrat de location de logement meublé
Autres articles interessants :
Notre objectif : 99% de clients satisfaits !

Ces avis sont vérifiés tous les jours par un tiers de confiance.