Accueil > Création d'entreprise et d'associations > Blog > Montage Financier via une Holding : Techniques et Conseils pour Optimiser vos Investissements

Montage Financier via une Holding : Techniques et Conseils pour Optimiser vos Investissements


Montage Financier via une Holding

De nombreuses raisons peuvent inciter les investisseurs à créer une holding. Cette structure présente un grand nombre d’avantages notables sur différents plans. Plus précisément, la holding est un excellent moyen d’optimiser la fiscalité d’un groupe d’entreprises. Ses caractéristiques juridiques et financières représentent également un plus pour les entrepreneurs. Afin d’optimiser vos investissements, le montage financier d’une holding peut constituer une alternative très intéressante. Toutefois, cela nécessite d’appréhender tous les aspects qui y sont liés.

Comment fonctionnent les holdings ?

Les holdings ont pour objectif de rassembler des participations et des actions dans diverses entreprises qui font partie d’un même groupe. En d’autres termes, une holding rachète les titres d’une société cible appelée filiale ou société fille.

Le fonctionnement de ce type de structure est semblable à une organisation en cascade. Cela permet ainsi de garder le contrôle d’une filiale en intégrant des associés intermédiaires. À titre d’information, sachez que les holdings peuvent être des sociétés civiles ou bien des sociétés de capitaux. En outre, on peut citer deux grands types de holdings :
  • La holding passive. La particularité de cette forme de holding réside dans son objectif. En effet, la holding passive n’a pour but que de gérer le portefeuille des titres de participation. Ainsi, elle ne s’investit pas de manière active dans les activités de ses filiales. Cela implique que la société mère n’intervient pas dans les décisions impliquant la gestion des sociétés filles.
  • La holding active. La holding active est quant à elle une holding dont la portée de ses activités impacte significativement les filiales. En plus de gérer le portefeuille de participation, elle prend part à la politique et au contrôle des filiales. En outre, vous devez savoir que la qualification de holding active se fait en fonction de certains critères. Il s’agit notamment de plusieurs conditions visant à prouver le caractère actif de la holding.
Les actionnaires qui se sont mis d’accord pour constituer la holding vont la doter en capital et en quasi-capital. Cela permettra de faire fonctionner la holding. Par ailleurs, des financements complémentaires sont aussi envisageables. Pour cela, ce sont généralement les banques qui sont sollicitées. Le but est de réunir des fonds pour investir dans des sociétés filles. Ainsi, il est fréquent que l’on entende parler de holding d’investissement, holding de rachat, holding financière, etc.

Que faut-il savoir sur les principes du montage financier d’une holding ?

Le montage financier d’une holding nécessite de comprendre quelques principes. Cela concerne le financement du montage et la distribution des dividendes.

Le financement

Pour que le montage d’une holding soit faisable, il faut d’abord trouver les moyens de financement. Ce financement se fait souvent avec l’aide d’établissements de crédit tels que les banques. Toutefois, les banques n’assurent pas la totalité du financement. La raison est que ce type de projet est très souvent complexe. Pour le reste du financement, il faudra donc se tourner vers d’autres moyens. Il est possible que cela implique l’utilisation des fonds propres des actionnaires. En outre, le reste du financement peut aussi être assuré par des fonds d’investissement extérieurs.

La distribution des dividendes

La distribution de dividendes doit se faire de manière adaptée. Pour cela, il est nécessaire de considérer plusieurs éléments :
  • Les dividendes versés doivent au moins couvrir les mensualités de l’emprunt contracté auprès de l’établissement financier.
  • Il est nécessaire de considérer la filiale. Cela concerne sa solidité financière, ses besoins de financement, mais aussi l’existence d’actionnaires minoritaires. Il faut que ces derniers perçoivent des dividendes qui seront calculés à hauteur de leur participation dans le capital.
Par ailleurs, le choix de la forme juridique de la holding a également son impact. La considération de cet élément a son importance dans le cadre de la distribution des dividendes. Par exemple, dans une holding SCI, la remontée des dividendes permet la mise en place d’une stratégie d’investissement immobilier.

En bref, ces critères ont une grande importance dans le montage d’une holding. Par conséquent, il faut leur accorder une attention particulière.

Quels sont les intérêts du montage financier d’une holding ?

Les avantages de la création d’une holding sont nombreux. Il est de ce fait normal que de nombreux investisseurs choisissent cette structure. Monter une holding permet notamment de profiter d’avantages opérationnels, juridiques, financiers et fiscaux.

Les avantages opérationnels et juridiques

Le montage d’une holding permet d’avoir une meilleure répartition du pouvoir au sein de l’entreprise. Vous pouvez faire entrer plusieurs investisseurs au capital sans perdre le contrôle des sociétés du groupe. En effet, même si les investisseurs apportent des fonds à la holding, vous gardez toujours le contrôle de celle-ci et des filiales.

En outre, la holding permet de faciliter l’organisation du groupe. Il est possible de centraliser au niveau de la holding les activités relatives à la comptabilité et à la gestion administrative. Cela va permettre de réduire les coûts de ces activités. Par ailleurs, cette centralisation va aussi permettre aux sociétés filles de se concentrer sur leur activité principale. Aussi, l’avantage opérationnel de la holding est de permettre l’accroissement de la cohésion du groupe. Ainsi, vous pouvez par exemple mettre en place une politique qui sera adoptée par l’ensemble des sociétés.

Enfin, en termes d’acquisition d’une société, la holding est aussi connue pour son effet de levier. Le montage de holdings permet à un investisseur de contrôler une entreprise. Ce qu’il ne pourra pas faire sans holding. Par exemple, un investisseur souhaite posséder 51% d’une entreprise cible pour 20 millions €. Cependant, il ne dispose que de 10 millions €. Pour atteindre son objectif, il va alors monter un holding d’un capital de 20 millions € et va réaliser un apport de 10 millions €. Les 10 millions € restants proviendront d’investisseurs externes. Ainsi, avec un capital de 20 millions €, la holding pourra acquérir les titres de l’entreprise cible. Cela permet à l’investisseur initial de contrôler indirectement la société cible via la holding.

Les avantages financiers

Les avantages financiers du montage d’une holding concernent le financement externe et le financement interne.

Le financement externe

La création d’une holding permet de disposer d’un meilleur pouvoir de négociation vis-à-vis des établissements bancaires. Cela offre ainsi la possibilité de bénéficier de meilleurs financements. Effectivement, avec une holding, il est possible d’obtenir des crédits auprès des banques avec des conditions de financement plus simples et des modalités plus avantageuses. Cela représente un gros avantage par rapport aux sociétés isolées.

Par ailleurs, les holdings peuvent contribuer à la sécurisation des éventuels financements externes au groupe. Par exemple, une filiale désire obtenir un financement en passant par un établissement de crédit. La holding peut intervenir en se portant caution du crédit afin de sécuriser l’opération. Cela va alors faciliter la conclusion du crédit auprès de la banque.

Le financement interne

Le financement intragroupe est aussi possible avec la holding. Cela sert à financer l’activité des filiales en centralisant les moyens de financement. Ce système permet de remplacer avantageusement le financement externe par chaque société.

Ainsi, il est possible de mettre en place des conventions de trésorerie entre toutes les sociétés du groupe. Cela permettra à la holding de prêter des fonds à l’une de ses sociétés filles.

Les avantages fiscaux

Enfin, le montage d’une holding offre de précieux avantages en termes de fiscalités. En France, le régime fiscal des holdings est aujourd’hui l’un des plus attractifs. Dans le cadre d’une cession de titres de participation, il est possible de bénéficier de la quasi-exonération des plus-values. En outre, en cas d’acquisition de titres de participation, les holdings sont autorisées à déduire les intérêts d’emprunt.

Par ailleurs, la création d’une holding permet de bénéficier de deux dispositifs fiscaux très avantageux. Il s’agit du régime mère-fille en holding et du régime d’intégration fiscale.

Le régime mère-fille

Il s’agit d’un dispositif fiscal permettant de jouir d’une économie d’impôt. Le régime mère-fille permet de bénéficier d’une imposition avantageuse pour les dividendes. L’adoption de ce régime va notamment éviter la double imposition. En effet, les dividendes à distribuer sont soumis initialement à l’IS au niveau de la filiale. Ensuite, arrivés à la société mère, ils sont imposés une deuxième fois puisqu’ils font partie du résultat imposable. Dans le but d’échapper à cette double imposition, le régime mère-fille a été mis en place. Ainsi, sous certaines conditions, les dividendes qui reviennent à la holding sont exonérés d’IS. En contrepartie de cette exonération, la holding réintègre 5% du montant des dividendes.

Le régime d’intégration fiscale

Le régime d’intégration fiscale permet de diminuer le montant de l’IS dont la holding est redevable. Pour que cela soit possible, ce dispositif autorise la compensation des bénéfices et des pertes entre les différentes sociétés du groupe. Cela permet ainsi de réaliser une économie d’impôt. En outre, l’intégration fiscale peut aussi neutraliser partiellement ou intégralement les effets fiscaux dans le groupe de sociétés. En conséquence, la gestion du groupe sera plus facile.
Préparer une création d'une holding
Préparer une création d'une holding
Assistance en direct
09.72.57.50.30
(appel gratuit)
Nos spécialistes vous répondent !
Autres articles interessants :
Notre objectif : 99% de clients satisfaits !

Ces avis sont vérifiés tous les jours par un tiers de confiance.