Augmentation de capital SAS SARL SCI

Une société peut augmenter son capital de 2 façons, soit en augmentant la valeur nominale des actions (ou parts sociales) soit en émettant de nouvelles actions.
Contract Factory vous guide dans cette formalité. Découvrez les démarches à effectuer pour effectuer l'augmentation de capital d’une SAS/SASU,SARL/EURL et SCI.
Préparer le dossier

Les différentes formes d’augmentation de capital

Il existe 2 grands types d'augmentation de capital :
  • La création de nouvelles parts (ou <b>émission d'actions</b>) souscrites par les associés existants ou de nouveaux associés par apport de nouveaux capitaux à la société. La répartition du capital peut être modifiée ;
  • La conversion d'une partie des réserves de la société en capital par <b>augmentation de la valeur de chaque part</b>. Dans ce cas la répartition du capital n'est pas modifiée.

Augmentation de capital : les démarches

1. Organiser une Assemblée Générale Extraordinaire

C’est la première étape indispensable lorsqu’une entreprise envisage d’augmenter son capital. Le gérant ou le président de la société doit organiser une AGE (Assemblée Générale Extraordinaire) afin de consulter les associés sur le sujet. En effet, ce sont eux qui auront le dernier mot quant à l’augmentation de capital. Il est nécessaire de se référer aux statuts de votre société afin de connaitre les modalités du vote. Si les statuts ne font pas mention de ce cas de figure, les règles à appliquer dépendent alors de la forme de votre société :
  • Dans une SARL, une EURL ou une SCI : à l’unanimité si vous augmentez l’engagement des associés, c’est-à-dire la valeur nominale des parts sociales, et 50% des voix des associés si vous émettez de nouvelles parts sociales ;
  • Dans une SAS ou une SASU : à l’unanimité si vous augmentez l’engagement des associés (ie augmentation de capital par augmentation de la valeur des actions).

2. Rédaction du procès-verbal d’Assemblée Générale

Suite à la décision de l’Assemblée Générale, un procès-verbal doit être établit. Ce dernier doit mentionner les résultats du vote. Si l’augmentation de capital a été acceptée, les statuts de l’entreprise doivent être modifiés. Ces derniers devront indiquer le nouveau capital de la société et/ou le nouveau montant nominal des actions ou parts sociales de la société.

3. Augmentation de capital : le dépôt des fonds

Les fonds doivent être déposés les 8 jours suivant leur réception dans un compte de la société. Plusieurs choix sont possibles : soit les déposer à la banque, soit à la caisse des dépôts, ou chez un notaire.

A noter : à compter de la date de dépôt des fonds, vous avez 6 mois pour procéder aux formalités d’augmentation de votre capital social

4. Enregistrement aux impôts

Le représentant légal de l’entreprise doit enregistrer aux impôts le PV d’AG décidant de l'augmentation de capital par incorporation et en numéraire. L’entreprise doit payer un droit fixe de 375 € (si le nouveau capital social est inférieur à 225 000 €) ou de 500 € (si votre nouveau capital social est supérieur à ce montant).

5. Faire publier un avis de modification dans un journal d’annonces légales

Comme les statuts de l’entreprise sont modifiés, vous devrez faire une annonce légale dans un journal. L’annonce doit obligatoirement contenir les informations suivantes :
  • La forme juridique (SARL, SAS, SCI) ;
  • Le montant de l’ancien et du nouveau capital social ;
  • L’adresse du siège social ;
  • Le numéro SIREN ;
  • La désignation de l’organe ayant décidé de l’augmentation de capital ;
  • Le numéro de l’article des statuts modifiés ;
  • Le RCS de la ville dans laquelle la société a été immatriculée.

6. Dépôt du dossier d’augmentation de capital au greffe

Dernière étape dans les formalités de l’augmentation de capital de votre société : informer le greffe. Pour cela, vous devez transmettre :
  • Un formulaire M2 dûment remplit ;
  • Le PV enregistré aux impôts ;
  • Les statuts modifiés ;
  • Copie de l’attestation d’annonce légale.
A noter : depuis le 1er août 2017, la loi oblige tous les dirigeants de sociétés à déclarer les "bénéficiaires effectifs" de leur société. Dans le but de renforcer la lutte contre le blanchiment d'argent, les sociétés doivent déclarer le nom des personnes contrôlant directement ou indirectement plus de 25% du capital ou des droits de vote de la société.

Aucune formalité de greffe ne sera acceptée si elle n'est pas accompagnée de cette déclaration.

Effectuer une augmentation de capital en ligne

Contract-Factory vous permet d'organiser très simplement toutes les étapes de votre augmentation de capital en ligne.

L'ensemble des documents juridiques seront immédiatement disponible, et nos équipes géreront pour la publication de l'annonce légale et l'enregistrement du dossier au greffe.

Question fréquentes sur l'augmentation de capital

Qui peut participer à une augmentation de capital ?
Tous les associés existants peuvent normalement participer à une augmentation de capital. Si l'augmentation de capital s'effectue par émission de nouvelles actions, tous les associés sont libres d'y participer ou pas ( il est possible de restreindre le droit préférentiel de souscription des associés existants, sous certaines conditions).
Si l'augmentation de capital s'effectue par émission de nouvelles parts sociales,  de nouveaux associés peuvent entrer dans la société, après avoir étaient agréés par les associés existants.

Est il possible d'augmenter la valeurs des nouvelles parts ?
Il est possible d'ajouter à la valeur nominale des nouvelles parts une "prime d'émission" qui traduit l'augmentation de valeur de la société. Les nouvelles actions seront moins dilutives que les précédentes.

Est il possible de ne libérer qu'une partie des apports en capital ?Dans le cadre d'une augmentation de capital par emission de nouvelles actions (ou parts sociales), il est possible de n'apporter au compte de la société que 25% de la valeur nominale des nouvelles parts. On parle alors de "libération partielle".
Si une prime d'émission est ajoutée  à la valeur nominale, elle doit être 100% libérée.

Est-il toujours nécessaire de déposer les apports en capital sur un compte bloqués à la banque ?
Pour que le dirigeant puisse constater l'augmentation, les montants des apports libérés doivent être à la disposition de la société. Il n'est pas obligatoire de les déposer sur un compte bloqué. Les comptes courants des associés peuvent être débités pour servir d'apports à l'augmentation de capital.
Préparer le dossier
Assistance en direct
09 72 57 50 30
(appel gratuit)
Nos spécialistes vous répondent !

Comment obtenir vos documents en 3 clics ?

  • 1. Personnalisation

    Faites vos choix en vous laissant guider au travers des formulaires.
  • 2. Création

    Nous préparons votre document en intégrant vos choix et vos données.
  • 3. Téléchargement

    Nous vous envoyons immédiatement par email votre dossier prêt à imprimer PDF et Word.
Notre objectif : 99% de clients satisfaits !

Ces avis sont vérifiés tous les jours par un tiers de confiance.

Pourquoi utiliser Contract-Factory ?

modèles de contrats mis à jour

Des documents juridiques 100% à jour

Nos juristes intègrent tous les jours les dernières évolutions de la loi, des décrets et de la jurisprudence.

assistance juridique en ligne

Une solution simple et rapide

Vous gagnez en efficacité en remplisant en quelques minutes nos formulaires en ligne et en téléchargeant immédiatement vos documents.

contrats gratuits

Des économies impressionnantes

Notre technologie de contrats 2.0, nous permet de vous offrir des services à des coûts 5 à 10 fois moins chers.

documents juridiques personnalisés

Des documents sur mesures

Vous personnalisez en ligne vos documents légaux pour qu'ils correspondent exactement à vos besoins.

Des Avocats à votre service

Des avocats à votre écoute

Tous nos contrats sont conçus par des avocats experts de leur domaine juridique. Ils vous guident et répondent à vos questions si nécessaire.