Accueil> Création d'entreprise et d'associations> Blog> Quels sont les frais suite à une création d'entreprise ?

Quels sont les frais suite à une création d'entreprise ?


Contract-Factory vous propose des créations de société à moindre coût. Mais lors d'une création d'entreprise, il faut aussi penser aux frais annexes qui s'ajoutent aux charges sociales et fiscales. C’est par exemple le cas de l’assurance, des frais bancaires ou encore des dépenses de comptabilité.

Contract-Factory récapitule ici pour vous les frais à prévoir lors de la première année d’activité.

cout creation entreprise

Les frais bancaires

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel est obligatoire pour les sociétés, facultative pour les entreprises individuelles. Néanmoins, les entreprises individuelles doivent quand même ouvrir un compte dédié à l’activité. Pour un compte professionnel, comptez au minimum 10 euros par mois et parfois beaucoup plus selon la banque.

Outre cette obligation, d’autres frais peuvent se greffer à votre budget selon votre activité. Par exemple, si vous avez besoin de réaliser des investissements de départ conséquents, un emprunt s’imposera mais engendrera des frais de remboursement à long terme.

Enfin, ce n’est pas un frais à prévoir à proprement parler, mais constituer une trésorerie d’avance peut être très utile pour disposer d’un matelas de secours en cas de coup dur ou de démarrage difficile de l’activité.

Il faut compter entre 10 et 40€ / mois pour un compte simple.

La néo-banque en ligne Qonto, vous propose des comptes Pro à partir de 10€/mois.

Les obligations comptables

Sachez qu’être dirigeant d’une société commerciale relevant du régime réel vous oblige à tenir une comptabilité complète. Cela inclut :
  • Livre journal et grand-livre ;
  • Inventaire annuel ;
  • Comptes annuels : bilans, compte de résultat, annexes.
Il faut ajouter un registre des immobilisations et des amortissements pour les professions libérales soumises au régime de la déclaration contrôlée.

Ces obligations sont allégées si vous dépendez du régime de la micro-entreprise où seul un registre des achats et un livre des recettes est nécessaire.

Pour faire votre comptabilité, vous pouvez recourir aux services d’un expert-comptable. Bien que vous puissiez tenir votre comptabilité vous-même, cette solution reste à réserver aux entreprises de taille raisonnable. Utiliser un logiciel de comptabilité gratuit ou payant peut s’avérer difficile.

Par ailleurs, vous avez aussi la possibilité d’adhérer à un centre de gestion agréé (commerçants, artisans) ou à une association agréée (professions libérales). Ce n’est pas une obligation mais vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux si vous devenez membre (par exemple, réduction de frais de comptabilité dans la limite d’un plafond annuel).

Enfin, si vous dépassez les seuils légaux, il faudra assumer les honoraires d’un commissaire aux comptes.

Coût moyen d'un expert comptable : 120€/mois

L’assurance professionnelle

Le coût comme le caractère obligatoire ou facultatif de l’assurance professionnelle responsabilité civile est fonction de votre secteur d’activité. Par exemple, elle est obligatoire pour les professionnels du bâtiment (assurance décennale), les professionnels de santé ou encore les professionnels du droit.

Pour autant, dès que votre activité fait naître un risque quelconque, couvrez votre entreprise avec une assurance professionnelle.

Locaux et autres investissements

Si votre entreprise a besoin d’occuper des locaux (bail commercial, achat d’un local, etc.), il faut prendre en compte cette dépense.

Il faut aussi considérer les charges fixes : électricité, gaz et eau, ainsi que l’entretien du local. Parfois, des éventuels travaux peuvent être à prévoir.

Les investissements dont vous avez besoin dépendent de votre activité. Au minimum :
  • Matériel informatique (ordinateur, imprimante), téléphone et accès Internet ;
  • Autres équipements de base : tables, chaises, papeterie, etc.
Il faudra rajouter au cas par cas :
  • Investissement dans des machines ;
  • Achat de matières premières ;
  • Constitution d’un stock ;
  • Achat d’une voiture, assurance et carburant pour les déplacements professionnels, etc.

Récapitulatif : les frais sur lesquels on ne peut pas faire l’impasse :

  • Formalités obligatoires de création ;
  • Obligations fiscales et social;
  • Ouverture d’un compte bancaire et frais bancaire de fonctionnement liés ;
  • Assurance professionnelle conseillée même sans obligation légale ;
  • Frais de comptabilité pour les grandes entreprises ;
  • Investissements initiaux liés à l’activité au cas par cas.
Créer une entrepriseCréation de sociétés en ligne : SASU, SAS, EURL, SARL, SCI et association
Assistance en direct
09.72.57.50.30
(appel gratuit)
Nos spécialistes vous répondent !
Autres articles interessants :
Notre objectif : 99% de clients satisfaits !

Ces avis sont vérifiés tous les jours par un tiers de confiance.